Natura 2000 Mer et littoral, 4 sites à préserver de Biarritz à Hendaye

11.05.2017

Le document d’objectifs Natura 2000 Mer et littoral est sur les rails. Des actions sont initiées sur ces 10 000 hectares situés entre domaine maritime et littoral basque.

 

Quatre sites Natura 2000 « Mer et Littoral » se juxtaposent le long du littoral basque, de Biarritz à Hendaye : le Domaine d’Abbadia et corniche basque (le seul situé en pleine mer) ; Côte basque rocheuse et extension au large ; Falaises de Saint-Jean-de-Luz à Biarritz ; Les rochers de Biarritz : le boucalot et la roche ronde. C’est la présence d’habitats et d’espèces d’intérêt communautaire (dont notamment les habitats de pelouses et landes littorales atlantiques et les récifs sous-marins), qui à value à ces sites, l’intégration au réseau Natura 2000 et l’engangement d’un processus pour l’élaboration d’un plan de gestion appelé « Document d’Objectifs » (DOCOB).

Aussi ; après 3 années de travaux, le DOCOB a été proposé aux membres du Comité de Pilotage et validé par celui-ci. Ce Docob a pour objectif le maintien ou la restauration dans un bon état de conservation des habitats et espèces d’intérêt communautaire de ces sites. Sur la côte basque, l’enjeu majeur concerne la conservation des habitats naturels caractéristiques du littoral (landes et pelouses aérohalines) et les habitats marins de types « Récifs ». Aux côtés de l’Etat, collectivités et associations de protection de la nature, usagers et acteurs de la vie économique se sont impliqués, au premier rang desquels le Comité Interdépartemental Des Pêches Maritimes et des Elevages Marins Pyrénées Atlantiques/Landes.

En 2016, l’Etat a attribué la maîtrise d’ouvrage pour la mise en œuvre du DOCOB aux deux ex-Agglos Côte Basque - Adour et Sud Pays Basque (fusionnées au sein de la Communauté d’Agglomération Pays Basque). A ce jour, diverses actions ont été engagées à l’image de l’action visant la préservation de « laisses de mer ». Il s’agit d’aider les communes volontaires à engager un nettoyage des plages « sélectif », où seuls, les déchets issus de l’activité humaine- non organiques - seront ramassés. De plus, des randonnées destinées à sensibiliser au patrimoine naturel ont été initiées en partenariat avec le CPIE Littoral basque.

En 2017/2018, d’autres actions sont prévues : l’organisation et l’animation d’un réseau de « sentinelles de la mer » : des citoyens informeront de la présence d’une espèce inconnue localement ou d’une pollution ; l’amélioration des connaissances des fonds marins de la côte basque. Pour ce faire, des études scientifiques seront lancées au sein de la zone Natura 2000. 

© Copyright 2016, Tous droits réservés

 

 

Crédits